Nouvelles recettes

Débarrassez-vous du blues de l'hiver

Débarrassez-vous du blues de l'hiver



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Vous êtes-vous déjà senti semblable à un animal hibernant en hiver ? Lorsque le temps commence à se rafraîchir à l'automne jusqu'au printemps, vous avez envie d'aliments plus gras et vous avez le sentiment d'avoir besoin de faire le plein ? Eh bien, il n'est pas tout à fait clair si le désir de manger plus en hiver est instinctif, en raison de notre environnement alimentaire actuel. SupermarchéGuru a rassemblé certaines des meilleures théories :

Est-ce TRISTE ? Le trouble affectif saisonnier survient lorsque nous n'avons pas assez de lumière, c'est-à-dire de courtes journées d'hiver et de longues nuits d'hiver. Si vous vous sentez un peu déprimé en hiver et que vous avez envie de beaucoup de glucides, cela pourrait être TRISTE. Des études ont démontré que le cerveau produit un sentiment de bonheur lorsque des aliments riches en calories et en matières grasses sont consommés - mais ne comptez pas sur ces aliments pour garder votre humeur ou vous serez sur des montagnes russes d'humeur et pourriez emballer sur un quelques kilos. Au lieu de cela, essayez de manger plus d'aliments entiers non emballés et non transformés. Se sentir de cette façon peut être un signal que vous devez sortir quand il fait beau, ainsi que manger plus d'aliments riches en vitamine D comme les sardines. Les aliments riches en oméga-3 sont également des boosters d'humeur ; essayez le lin, le chia, le saumon et le maquereau. Passez aux glucides complexes comme le riz brun, le quinoa, l'avoine et même les légumineuses et les légumes-feuilles pour fournir au corps une énergie constante, équilibrant ainsi votre humeur.

Le Dr Ira Ockene, cardiologue à la faculté de médecine de l'Université du Massachusetts, a déclaré à NPR que "la tendance à trop manger pendant l'hiver pourrait relever de la biologie fondamentale - manger en hiver pourrait simplement être nos impulsions primitives nous incitant à faire des réserves pour les mois froids à venir. " Dans une étude de 2005, Ockene a découvert que les habitudes alimentaires et le poids varient selon les saisons. Les participants à l'étude ont consommé en moyenne 86 calories de plus par jour à l'automne par rapport au printemps. À l'automne, les graisses totales et les graisses saturées étaient supérieures à la consommation printanière. L'activité physique a diminué en hiver.

SupermarketGuru a quelques conseils pour garder votre esprit et votre corps sous contrôle pendant l'hiver :

Bouger: L'exercice peut faire des merveilles. Faire transpirer libère des endorphines et vous aidera à améliorer votre humeur. Vous vous sentirez bien dans votre peau et si cela faisait partie de vos résolutions d'être plus actif, vous pourrez également invoquer un sentiment d'accomplissement. C'est un excellent moyen de se débarrasser du blues hivernal.

Vos Z : Dormir suffisamment est la clé d'une bonne humeur et d'une bonne santé. Facilitez la vie de votre corps en vous réveillant et en vous endormant le plus près possible de la même heure chaque jour. Une routine cohérente rendra l'alarme du matin un peu plus gérable. Dans le même ordre d'idées, dormir trop peut vous rendre groggy, alors essayez de dormir suffisamment, mais n'en faites pas trop.

Imprégnez-vous de quelques rayons : De nombreuses études ont montré que le soleil est un booster d'énergie efficace et naturel. Si vous habitez là où il y a du soleil (aussi sporadique soit-il en hiver), profitez-en ! Sortez un peu et profitez du soleil et de l'air frais. Allez marcher ou courir et vous avez une double dose d'activités pour vous remonter le moral !

Réunissez-vous entre amis : Arrangez-vous pour prendre un café ou un repas avec des amis, invitez-les, invitez-vous chez eux (hé, avec des amis, c'est une proposition tout à fait acceptable). S'entourer de gens qui vous aiment, ne vous jugent pas, vous permettent d'être vous-même (aussi stupide, enfantin ou ridicule que cela puisse être) et avec qui vous savez que vous ne pouvez pas rester de mauvaise humeur est un moyen facile de amusez-vous, laissez vos problèmes disparaître et ressortez avec un sentiment globalement positif. Il n'y a rien de tel que les amis car vous savez qu'ils seront là pour vous, surtout quand la pluie commencera à tomber.

Votre temps : Faites de la place dans votre journée pour votre temps. Mettez un point d'honneur à faire quelque chose qui vous rend heureux et à vous libérer de tout ce qui se passe autour de vous. Si vous devez le programmer, faites-le. Cela finira par devenir une routine, mais c'est une partie nécessaire de votre journée et c'est bien mérité.

Rire: À vous-même, à un film, lisez les bandes dessinées, regardez la chaîne de comédie, diable, asseyez-vous dehors et regardez les gens (vous seriez étonné de voir à quel point cela peut être divertissant). Le rire est un excellent moyen de soulager le stress et le moyen le plus simple de vous faire sourire. Apprenez à ne pas prendre la vie trop au sérieux et amusez-vous un peu. Les amis sont souvent utiles pour celui-ci aussi !

Bonne nutrition: Mangez une variété d'aliments entiers chaque jour et prenez note des conseils mentionnés ci-dessus et vous traverserez l'hiver sans le blues !


Créez un plan de soins personnels pour vaincre le blues de l'hiver

Alors que l'année scolaire ralentit à travers ces journées sombres et froides de l'hiver, il peut être difficile de maintenir la grande énergie requise pour accomplir les nombreuses tâches quotidiennes présentées par nos collègues, nos élèves, leurs parents et le programme. Bien qu'il soit sage de construire des pratiques quotidiennes dans votre vie qui vous procurent un sentiment de bien-être et d'épanouissement, il est particulièrement important de le faire lorsqu'il n'y a peut-être que peu de soutien à puiser chez d'autres qui, comme vous, peuvent se retrouver avec moins de réserves.

C'est un bon moment de l'année pour appliquer des pratiques conçues pour vous aider à bien prendre soin de vous. Voici quelques-uns de mes favoris. Je vous encourage à adopter au moins l'un d'entre eux ou quelque chose de similaire chaque jour pendant les deux prochaines semaines, puis à recycler.

Juste bouge

Nous pouvons souvent remonter le moral par de simples actions physiques. Essayez un ou plusieurs d'entre eux :

  • Asseyez-vous pendant une ou plusieurs de vos pauses. Fermez les yeux, baissez la tête et les épaules et observez votre respiration pendant quelques instants. Lorsque vous inspirez, remplissez-vous de renouveau. Débarrassez-vous de la tension chaque fois que vous expirez.
  • Sifflez ou fredonnez un air que vous aimez pendant que vous vous promenez dans les couloirs ou la cafétéria, et de pièce en pièce.
  • Faites-vous un câlin au moins deux fois par jour. Enroulez vos bras autour de vous et serrez-vous dans vos bras comme vous le feriez avec un ami qui a besoin de soins.
  • Changez-le. La plupart d'entre nous se tiennent au même endroit et/ou se déplacent de manière prévisible tous les jours sans même s'en apercevoir. Descendez de votre place aujourd'hui. Commencez chaque cours à un endroit différent et passez à un endroit différent au moins une fois toutes les cinq minutes.
  • Offrez-vous un grand rire de ventre qui dure au moins 30 secondes, une fois le matin et une fois après le déjeuner. Si vous pouvez trouver quelqu'un pour vous rejoindre, tant mieux ! Sinon, fermez votre porte pendant une pause et commencez à rire.

Égayez votre pièce

Cela peut aussi aider si nous prenons des mesures pour améliorer notre environnement. Quelques idées :

  • Apportez un bouquet de fleurs au travail. Arrêtez-vous pour les admirer et imprégnez-vous de leur parfum au moins une fois toutes les demi-heures. Si vous n'aimez pas les fleurs, apportez plutôt un objet qui offre un arôme agréable et prenez une bouffée chaque fois que vous vous sentez stressé.
  • Apportez au travail des photos de lieux ou de personnes qui vous procurent généralement une grande joie. Gardez-les sur votre bureau ou dans un endroit facilement visible. Concentrez votre attention sur eux au moins une fois toutes les 15 minutes et laissez vos émotions dériver dans les images.

Faites le point sur vos émotions

Et bien sûr, si nous voulons améliorer notre sentiment de bien-être, il est très utile de prêter attention à nos sentiments et de prendre des mesures pour les orienter de manière positive. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :

  • Mettez une paire de lunettes roses. Faites en sorte de remarquer autant de choses positives que possible qui sont autrement faciles à manquer. Est-ce que ta chambre est propre? Qui l'a nettoyé ? Avez-vous exprimé votre appréciation ? Quels enfants sont venus préparés et à l'heure ? Combien de parents n'ont pas appelé pour se plaindre de quelque chose ?
  • Remarquez toutes les émotions négatives (par exemple, la colère, l'agacement, le stress, la déception, l'anxiété). Si vous ressentez l'un de ces symptômes, prenez un moment pour le reconnaître, puis laissez-le flotter comme des nuages ​​dans le ciel.
  • Partagez une histoire de bien-être avec chaque classe.
  • Si vous avez l'impression que personne ne remarque vos contributions, dites-vous en silence : « Je travaille dur. Je suis dans une situation difficile. J'obtiens de meilleurs résultats que je ne le reconnais habituellement et je mérite de prendre bien soin de moi.

Et puisque vous méritez de prendre bien soin de vous, assurez-vous de le faire. Profitez d'au moins un repas relaxant. Si vous aimez cuisiner et que vous avez le temps, préparez le repas à partir de zéro. Sinon, allez dans un restaurant que vous aimez. Savourez chaque bouchée et gorgée, laissez la nourriture remplir votre bouche pendant que vous goûtez la saveur et ressentez la texture.

Si vous avez d'autres techniques préférées pour améliorer votre humeur et combattre les blasons hivernaux, partagez-les dans la section commentaires.


Créez un plan de soins personnels pour vaincre le blues de l'hiver

Alors que l'année scolaire ralentit à travers ces journées sombres et froides de l'hiver, il peut être difficile de maintenir la grande énergie requise pour accomplir les nombreuses tâches quotidiennes présentées par nos collègues, nos élèves, leurs parents et le programme. Bien qu'il soit sage de construire des pratiques quotidiennes dans votre vie qui vous procurent un sentiment de bien-être et d'épanouissement, il est particulièrement important de le faire lorsqu'il n'y a peut-être que peu de soutien à puiser chez d'autres qui, comme vous, peuvent se retrouver avec moins de réserves.

C'est une bonne période de l'année pour appliquer des pratiques conçues pour vous aider à bien prendre soin de vous. Voici quelques-uns de mes favoris. Je vous encourage à adopter au moins l'un d'entre eux ou quelque chose de similaire chaque jour pendant les deux prochaines semaines, puis à recycler.

Juste bouge

Nous pouvons souvent remonter le moral par de simples actions physiques. Essayez un ou plusieurs d'entre eux :

  • Asseyez-vous pendant une ou plusieurs de vos pauses. Fermez les yeux, baissez la tête et les épaules et observez votre respiration pendant quelques instants. Lorsque vous inspirez, remplissez-vous de renouveau. Débarrassez-vous de la tension chaque fois que vous expirez.
  • Sifflez ou fredonnez un air que vous aimez pendant que vous vous promenez dans les couloirs ou la cafétéria, et de pièce en pièce.
  • Faites-vous un câlin au moins deux fois par jour. Enroulez vos bras autour de vous et serrez-vous dans vos bras comme vous le feriez avec un ami qui a besoin de soins.
  • Changez-le. La plupart d'entre nous se tiennent au même endroit et/ou se déplacent de manière prévisible tous les jours sans même s'en apercevoir. Descendez de votre place aujourd'hui. Commencez chaque cours à un endroit différent et passez à un endroit différent au moins une fois toutes les cinq minutes.
  • Offrez-vous un grand rire de ventre qui dure au moins 30 secondes, une fois le matin et une fois après le déjeuner. Si vous pouvez trouver quelqu'un pour vous rejoindre, tant mieux ! Sinon, fermez votre porte pendant une pause et commencez à rire.

Égayez votre pièce

Cela peut aussi aider si nous prenons des mesures pour améliorer notre environnement. Quelques idées :

  • Apportez un bouquet de fleurs au travail. Arrêtez-vous pour les admirer et imprégnez-vous de leur parfum au moins une fois toutes les demi-heures. Si vous n'aimez pas les fleurs, apportez plutôt un objet qui offre un arôme agréable et prenez une bouffée chaque fois que vous vous sentez stressé.
  • Apportez au travail des photos de lieux ou de personnes qui vous procurent généralement une grande joie. Gardez-les sur votre bureau ou dans un endroit facilement visible. Concentrez votre attention sur eux au moins une fois toutes les 15 minutes et laissez vos émotions dériver dans les images.

Faites le point sur vos émotions

Et bien sûr, si nous voulons améliorer notre sentiment de bien-être, il est très utile de prêter attention à nos sentiments et de prendre des mesures pour les orienter de manière positive. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :

  • Mettez une paire de lunettes roses. Faites en sorte de remarquer autant de choses positives que possible qui sont autrement faciles à manquer. Est-ce que ta chambre est propre? Qui l'a nettoyé ? Avez-vous exprimé votre appréciation ? Quels enfants sont venus préparés et à l'heure ? Combien de parents n'ont pas appelé pour se plaindre de quelque chose ?
  • Remarquez toutes les émotions négatives (par exemple, la colère, l'agacement, le stress, la déception, l'anxiété). Si vous ressentez l'un de ces symptômes, prenez un moment pour le reconnaître, puis laissez-le flotter comme des nuages ​​dans le ciel.
  • Partagez une histoire de bien-être avec chaque classe.
  • Si vous avez l'impression que personne ne remarque vos contributions, dites-vous en silence : « Je travaille dur. Je suis dans une situation difficile. J'obtiens de meilleurs résultats que je ne le reconnais habituellement et je mérite de prendre bien soin de moi.

Et puisque vous méritez de prendre bien soin de vous, assurez-vous de le faire. Profitez d'au moins un repas relaxant. Si vous aimez cuisiner et que vous avez le temps, préparez le repas à partir de zéro. Sinon, allez dans un restaurant que vous aimez. Savourez chaque bouchée et gorgée, laissez la nourriture remplir votre bouche pendant que vous goûtez la saveur et ressentez la texture.

Si vous avez d'autres techniques préférées pour améliorer votre humeur et combattre les blasons hivernaux, partagez-les dans la section commentaires.


Créez un plan de soins personnels pour vaincre le blues de l'hiver

Alors que l'année scolaire ralentit à travers ces journées sombres et froides de l'hiver, il peut être difficile de maintenir la grande énergie requise pour accomplir les nombreuses tâches quotidiennes présentées par nos collègues, nos élèves, leurs parents et le programme. Bien qu'il soit sage de construire des pratiques quotidiennes dans votre vie qui vous procurent un sentiment de bien-être et d'épanouissement, il est particulièrement important de le faire lorsqu'il n'y a peut-être que peu de soutien à puiser chez d'autres qui, comme vous, peuvent se retrouver avec moins de réserves.

C'est une bonne période de l'année pour appliquer des pratiques conçues pour vous aider à bien prendre soin de vous. Voici quelques-uns de mes favoris. Je vous encourage à adopter au moins l'un d'entre eux ou quelque chose de similaire chaque jour pendant les deux prochaines semaines, puis à recycler.

Juste bouge

Nous pouvons souvent remonter le moral par de simples actions physiques. Essayez un ou plusieurs d'entre eux :

  • Asseyez-vous pendant une ou plusieurs de vos pauses. Fermez les yeux, baissez la tête et les épaules et observez votre respiration pendant quelques instants. Lorsque vous inspirez, remplissez-vous de renouveau. Débarrassez-vous de la tension à chaque expiration.
  • Sifflez ou fredonnez un air que vous aimez pendant que vous vous promenez dans les couloirs ou la cafétéria, et de pièce en pièce.
  • Faites-vous un câlin au moins deux fois par jour. Enroulez vos bras autour de vous et serrez-vous dans vos bras comme vous le feriez avec un ami qui a besoin de soins.
  • Changez-le. La plupart d'entre nous se tiennent au même endroit et/ou se déplacent de manière prévisible tous les jours sans même s'en apercevoir. Descendez de votre place aujourd'hui. Commencez chaque cours à un endroit différent et passez à un endroit différent au moins une fois toutes les cinq minutes.
  • Offrez-vous un grand rire du ventre qui dure au moins 30 secondes, une fois le matin et une fois après le déjeuner. Si vous pouvez trouver quelqu'un pour vous rejoindre, tant mieux ! Sinon, fermez votre porte pendant une pause et commencez à rire.

Égayez votre pièce

Cela peut aussi aider si nous prenons des mesures pour améliorer notre environnement. Quelques idées :

  • Apportez un bouquet de fleurs au travail. Arrêtez-vous pour les admirer et imprégnez-vous de leur parfum au moins une fois toutes les demi-heures. Si vous n'aimez pas les fleurs, apportez plutôt un objet qui offre un arôme agréable et prenez une bouffée chaque fois que vous vous sentez stressé.
  • Apportez au travail des photos de lieux ou de personnes qui vous procurent généralement une grande joie. Gardez-les sur votre bureau ou dans un endroit facilement visible. Concentrez votre attention sur eux au moins une fois toutes les 15 minutes et laissez vos émotions dériver dans les images.

Faites le point sur vos émotions

Et bien sûr, si nous voulons améliorer notre sentiment de bien-être, il est très utile de prêter attention à nos sentiments et de prendre des mesures pour les orienter de manière positive. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :

  • Mettez une paire de lunettes roses. Faites en sorte de remarquer autant de choses positives que possible qui sont autrement faciles à manquer. Est-ce que ta chambre est propre? Qui l'a nettoyé ? Avez-vous exprimé votre appréciation ? Quels enfants sont venus préparés et à l'heure ? Combien de parents n'ont pas appelé pour se plaindre de quelque chose ?
  • Remarquez toutes les émotions négatives (par exemple, la colère, l'agacement, le stress, la déception, l'anxiété). Si vous ressentez l'un de ces symptômes, prenez un moment pour le reconnaître, puis laissez-le flotter comme des nuages ​​dans le ciel.
  • Partagez une histoire de bien-être avec chaque classe.
  • Si vous avez l'impression que personne ne remarque vos contributions, dites-vous en silence : « Je travaille dur. Je suis dans une situation difficile. J'obtiens de meilleurs résultats que je ne le reconnais habituellement et je mérite de prendre bien soin de moi.

Et puisque vous méritez de prendre bien soin de vous, assurez-vous de le faire. Profitez d'au moins un repas relaxant. Si vous aimez cuisiner et que vous avez le temps, préparez le repas à partir de zéro. Sinon, allez dans un restaurant que vous aimez. Savourez chaque bouchée et gorgée, laissez la nourriture remplir votre bouche pendant que vous goûtez la saveur et ressentez la texture.

Si vous avez d'autres techniques préférées pour améliorer votre humeur et combattre les blasons hivernaux, partagez-les dans la section commentaires.


Créez un plan de soins personnels pour vaincre le blues de l'hiver

Alors que l'année scolaire ralentit à travers ces journées sombres et froides de l'hiver, il peut être difficile de maintenir la grande énergie requise pour accomplir les nombreuses tâches quotidiennes présentées par nos collègues, nos élèves, leurs parents et le programme. Bien qu'il soit sage de construire des pratiques quotidiennes dans votre vie qui vous procurent un sentiment de bien-être et d'épanouissement, il est particulièrement important de le faire lorsqu'il n'y a peut-être que peu de soutien à puiser chez d'autres qui, comme vous, peuvent se retrouver avec moins de réserves.

C'est une bonne période de l'année pour appliquer des pratiques conçues pour vous aider à bien prendre soin de vous. Voici quelques-uns de mes favoris. Je vous encourage à adopter au moins l'un d'entre eux ou quelque chose de similaire chaque jour pendant les deux prochaines semaines, puis à recycler.

Juste bouge

Nous pouvons souvent remonter le moral par de simples actions physiques. Essayez un ou plusieurs d'entre eux :

  • Asseyez-vous pendant une ou plusieurs de vos pauses. Fermez les yeux, baissez la tête et les épaules et observez votre respiration pendant quelques instants. Lorsque vous inspirez, remplissez-vous de renouveau. Débarrassez-vous de la tension chaque fois que vous expirez.
  • Sifflez ou fredonnez un air que vous aimez pendant que vous vous promenez dans les couloirs ou la cafétéria, et de pièce en pièce.
  • Faites-vous un câlin au moins deux fois par jour. Enroulez vos bras autour de vous et serrez-vous dans vos bras comme vous le feriez avec un ami qui a besoin de soins.
  • Changez-le. La plupart d'entre nous se tiennent au même endroit et/ou se déplacent de manière prévisible tous les jours sans même s'en apercevoir. Descendez de votre place aujourd'hui. Commencez chaque cours à un endroit différent et passez à un endroit différent au moins une fois toutes les cinq minutes.
  • Offrez-vous un grand rire de ventre qui dure au moins 30 secondes, une fois le matin et une fois après le déjeuner. Si vous pouvez trouver quelqu'un pour vous rejoindre, tant mieux ! Sinon, fermez votre porte pendant une pause et commencez à rire.

Égayez votre pièce

Cela peut aussi aider si nous prenons des mesures pour améliorer notre environnement. Quelques idées :

  • Apportez un bouquet de fleurs au travail. Arrêtez-vous pour les admirer et imprégnez-vous de leur parfum au moins une fois toutes les demi-heures. Si vous n'aimez pas les fleurs, apportez plutôt un objet qui offre un arôme agréable et prenez une bouffée chaque fois que vous vous sentez stressé.
  • Apportez au travail des photos de lieux ou de personnes qui vous procurent généralement une grande joie. Gardez-les sur votre bureau ou dans un endroit facilement visible. Concentrez votre attention sur eux au moins une fois toutes les 15 minutes et laissez vos émotions dériver dans les images.

Faites le point sur vos émotions

Et bien sûr, si nous voulons améliorer notre sentiment de bien-être, il est très utile de prêter attention à nos sentiments et de prendre des mesures pour les orienter de manière positive. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :

  • Mettez une paire de lunettes roses. Faites en sorte de remarquer autant de choses positives que possible qui sont autrement faciles à manquer. Est-ce que ta chambre est propre? Qui l'a nettoyé ? Avez-vous exprimé votre appréciation ? Quels enfants sont venus préparés et à l'heure ? Combien de parents n'ont pas appelé pour se plaindre de quelque chose ?
  • Remarquez toutes les émotions négatives (par exemple, la colère, l'agacement, le stress, la déception, l'anxiété). Si vous ressentez l'un de ces symptômes, prenez un moment pour le reconnaître, puis laissez-le flotter comme des nuages ​​dans le ciel.
  • Partagez une histoire de bien-être avec chaque classe.
  • Si vous avez l'impression que personne ne remarque vos contributions, dites-vous en silence : « Je travaille dur. Je suis dans une situation difficile. J'obtiens de meilleurs résultats que je ne le reconnais habituellement et je mérite de bien prendre soin de moi.

Et puisque vous méritez de prendre bien soin de vous, assurez-vous de le faire. Profitez d'au moins un repas relaxant. Si vous aimez cuisiner et que vous avez le temps, préparez le repas à partir de zéro. Sinon, allez dans un restaurant que vous aimez. Savourez chaque bouchée et gorgée, laissez la nourriture remplir votre bouche pendant que vous goûtez la saveur et ressentez la texture.

Si vous avez d'autres techniques préférées pour améliorer votre humeur et combattre les blasons hivernaux, partagez-les dans la section commentaires.


Créez un plan de soins personnels pour vaincre le blues de l'hiver

Alors que l'année scolaire ralentit à travers ces journées sombres et froides de l'hiver, il peut être difficile de maintenir la grande énergie requise pour accomplir les nombreuses tâches quotidiennes présentées par nos collègues, nos élèves, leurs parents et le programme. Bien qu'il soit sage de construire des pratiques quotidiennes dans votre vie qui vous procurent un sentiment de bien-être et d'épanouissement, il est particulièrement important de le faire lorsqu'il n'y a peut-être que peu de soutien à puiser chez d'autres qui, comme vous, peuvent se retrouver avec moins de réserves.

C'est un bon moment de l'année pour appliquer des pratiques conçues pour vous aider à bien prendre soin de vous. Voici quelques-uns de mes favoris. Je vous encourage à adopter au moins l'un d'entre eux ou quelque chose de similaire chaque jour pendant les deux prochaines semaines, puis à recycler.

Juste bouge

Nous pouvons souvent remonter le moral par de simples actions physiques. Essayez un ou plusieurs d'entre eux :

  • Asseyez-vous pendant une ou plusieurs de vos pauses. Fermez les yeux, baissez la tête et les épaules et observez votre respiration pendant quelques instants. Lorsque vous inspirez, remplissez-vous de renouveau. Débarrassez-vous de la tension à chaque expiration.
  • Sifflez ou fredonnez un air que vous aimez pendant que vous vous promenez dans les couloirs ou la cafétéria, et de pièce en pièce.
  • Faites-vous un câlin au moins deux fois par jour. Enroulez vos bras autour de vous et serrez-vous dans vos bras comme vous le feriez avec un ami qui a besoin de soins.
  • Changez-le. La plupart d'entre nous se tiennent au même endroit et/ou se déplacent de manière prévisible tous les jours sans même s'en apercevoir. Descendez de votre place aujourd'hui. Commencez chaque cours à un endroit différent et passez à un endroit différent au moins une fois toutes les cinq minutes.
  • Offrez-vous un grand rire de ventre qui dure au moins 30 secondes, une fois le matin et une fois après le déjeuner. Si vous pouvez trouver quelqu'un pour vous rejoindre, tant mieux ! Sinon, fermez votre porte pendant une pause et commencez à rire.

Égayez votre pièce

Cela peut aussi aider si nous prenons des mesures pour améliorer notre environnement. Quelques idées :

  • Apportez un bouquet de fleurs au travail. Arrêtez-vous pour les admirer et imprégnez-vous de leur parfum au moins une fois toutes les demi-heures. Si vous n'aimez pas les fleurs, apportez plutôt un objet qui offre un arôme agréable et prenez une bouffée chaque fois que vous vous sentez stressé.
  • Apportez au travail des photos de lieux ou de personnes qui vous procurent généralement une grande joie. Gardez-les sur votre bureau ou dans un endroit facilement visible. Concentrez votre attention sur eux au moins une fois toutes les 15 minutes et laissez vos émotions dériver dans les images.

Faites le point sur vos émotions

Et bien sûr, si nous voulons améliorer notre sentiment de bien-être, il est très utile de prêter attention à nos sentiments et de prendre des mesures pour les orienter de manière positive. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :

  • Mettez une paire de lunettes roses. Faites en sorte de remarquer autant de choses positives que possible qui sont autrement faciles à manquer. Est-ce que ta chambre est propre? Qui l'a nettoyé ? Avez-vous exprimé votre appréciation ? Quels enfants sont venus préparés et à l'heure ? Combien de parents n'ont pas appelé pour se plaindre de quelque chose ?
  • Remarquez toutes les émotions négatives (par exemple, la colère, l'agacement, le stress, la déception, l'anxiété). Si vous ressentez l'un de ces symptômes, prenez un moment pour le reconnaître, puis laissez-le flotter comme des nuages ​​dans le ciel.
  • Partagez une histoire de bien-être avec chaque classe.
  • Si vous avez l'impression que personne ne remarque vos contributions, dites-vous en silence : « Je travaille dur. Je suis dans une situation difficile. J'obtiens de meilleurs résultats que je ne le reconnais habituellement et je mérite de prendre bien soin de moi.

Et puisque vous méritez de prendre bien soin de vous, assurez-vous de le faire. Profitez d'au moins un repas relaxant. Si vous aimez cuisiner et que vous avez le temps, préparez le repas à partir de zéro. Sinon, allez dans un restaurant que vous aimez. Savourez chaque bouchée et gorgée, laissez la nourriture remplir votre bouche pendant que vous goûtez la saveur et ressentez la texture.

Si vous avez d'autres techniques préférées pour améliorer votre humeur et combattre les ennuis de l'hiver, partagez-les dans la section commentaires.


Créez un plan de soins personnels pour vaincre le blues de l'hiver

Alors que l'année scolaire ralentit à travers ces journées sombres et froides de l'hiver, il peut être difficile de maintenir la grande énergie requise pour accomplir les nombreuses tâches quotidiennes présentées par nos collègues, nos élèves, leurs parents et le programme. Bien qu'il soit sage de construire des pratiques quotidiennes dans votre vie qui vous procurent un sentiment de bien-être et d'épanouissement, il est particulièrement important de le faire lorsqu'il n'y a peut-être que peu de soutien à puiser chez d'autres qui, comme vous, peuvent se retrouver avec moins de réserves.

C'est une bonne période de l'année pour appliquer des pratiques conçues pour vous aider à bien prendre soin de vous. Voici quelques-uns de mes favoris. Je vous encourage à adopter au moins l'un d'entre eux ou quelque chose de similaire chaque jour pendant les deux prochaines semaines, puis à recycler.

Juste bouge

Nous pouvons souvent remonter le moral par de simples actions physiques. Essayez un ou plusieurs d'entre eux :

  • Asseyez-vous pendant une ou plusieurs de vos pauses. Fermez les yeux, baissez la tête et les épaules et observez votre respiration pendant quelques instants. Lorsque vous inspirez, remplissez-vous de renouveau. Débarrassez-vous de la tension chaque fois que vous expirez.
  • Sifflez ou fredonnez un air que vous aimez pendant que vous vous promenez dans les couloirs ou la cafétéria, et de pièce en pièce.
  • Faites-vous un câlin au moins deux fois par jour. Enroulez vos bras autour de vous et serrez-vous dans vos bras comme vous le feriez avec un ami qui a besoin de soins.
  • Changez-le. La plupart d'entre nous se tiennent au même endroit et/ou se déplacent de manière prévisible tous les jours sans même s'en apercevoir. Descendez de votre place aujourd'hui. Commencez chaque cours à un endroit différent et passez à un endroit différent au moins une fois toutes les cinq minutes.
  • Offrez-vous un grand rire de ventre qui dure au moins 30 secondes, une fois le matin et une fois après le déjeuner. Si vous pouvez trouver quelqu'un pour vous rejoindre, tant mieux ! Sinon, fermez votre porte pendant une pause et commencez à rire.

Égayez votre pièce

Cela peut aussi aider si nous prenons des mesures pour améliorer notre environnement. Quelques idées :

  • Apportez un bouquet de fleurs au travail. Arrêtez-vous pour les admirer et imprégnez-vous de leur parfum au moins une fois toutes les demi-heures. Si vous n'aimez pas les fleurs, apportez plutôt un objet qui offre un arôme agréable et prenez une bouffée chaque fois que vous vous sentez stressé.
  • Apportez au travail des photos de lieux ou de personnes qui vous procurent généralement une grande joie. Gardez-les sur votre bureau ou dans un endroit facilement visible. Concentrez votre attention sur eux au moins une fois toutes les 15 minutes et laissez vos émotions dériver dans les images.

Faites le point sur vos émotions

Et bien sûr, si nous voulons améliorer notre sentiment de bien-être, il est très utile de prêter attention à nos sentiments et de prendre des mesures pour les orienter de manière positive. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :

  • Mettez une paire de lunettes roses. Faites en sorte de remarquer autant de choses positives que possible qui sont autrement faciles à manquer. Est-ce que ta chambre est propre? Qui l'a nettoyé ? Avez-vous exprimé votre appréciation ? Quels enfants sont venus préparés et à l'heure ? Combien de parents n'ont pas appelé pour se plaindre de quelque chose ?
  • Remarquez toutes les émotions négatives (par exemple, la colère, l'agacement, le stress, la déception, l'anxiété). Si vous ressentez l'un de ces symptômes, prenez un moment pour le reconnaître, puis laissez-le flotter comme des nuages ​​dans le ciel.
  • Partagez une histoire de bien-être avec chaque classe.
  • Si vous avez l'impression que personne ne remarque vos contributions, dites-vous en silence : « Je travaille dur. Je suis dans une situation difficile. J'obtiens de meilleurs résultats que je ne le reconnais habituellement et je mérite de bien prendre soin de moi.

Et puisque vous méritez de prendre bien soin de vous, assurez-vous de le faire. Profitez d'au moins un repas relaxant. Si vous aimez cuisiner et que vous avez le temps, préparez le repas à partir de zéro. Sinon, allez dans un restaurant que vous aimez. Savourez chaque bouchée et gorgée, laissez la nourriture remplir votre bouche pendant que vous goûtez la saveur et ressentez la texture.

Si vous avez d'autres techniques préférées pour améliorer votre humeur et combattre les ennuis de l'hiver, partagez-les dans la section commentaires.


Créez un plan de soins personnels pour vaincre le blues de l'hiver

Alors que l'année scolaire ralentit à travers ces journées sombres et froides de l'hiver, il peut être difficile de maintenir la grande énergie requise pour accomplir les nombreuses tâches quotidiennes présentées par nos collègues, nos élèves, leurs parents et le programme. Bien qu'il soit sage de construire des pratiques quotidiennes dans votre vie qui vous procurent un sentiment de bien-être et d'épanouissement, il est particulièrement important de le faire lorsqu'il n'y a peut-être que peu de soutien à puiser chez d'autres qui, comme vous, peuvent se retrouver avec moins de réserves.

C'est une bonne période de l'année pour appliquer des pratiques conçues pour vous aider à bien prendre soin de vous. Voici quelques-uns de mes favoris. Je vous encourage à adopter au moins l'un d'entre eux ou quelque chose de similaire chaque jour pendant les deux prochaines semaines, puis à recycler.

Juste bouge

Nous pouvons souvent remonter le moral par de simples actions physiques. Essayez un ou plusieurs d'entre eux :

  • Asseyez-vous pendant une ou plusieurs de vos pauses. Fermez les yeux, baissez la tête et les épaules et observez votre respiration pendant quelques instants. Lorsque vous inspirez, remplissez-vous de renouveau. Débarrassez-vous de la tension chaque fois que vous expirez.
  • Sifflez ou fredonnez un air que vous aimez pendant que vous vous promenez dans les couloirs ou la cafétéria, et de pièce en pièce.
  • Faites-vous un câlin au moins deux fois par jour. Enroulez vos bras autour de vous et serrez-vous dans vos bras comme vous le feriez avec un ami qui a besoin d'être soigné.
  • Changez-le. La plupart d'entre nous se tiennent au même endroit et/ou se déplacent de manière prévisible tous les jours sans même s'en apercevoir. Descendez de votre place aujourd'hui. Commencez chaque cours à un endroit différent et passez à un endroit différent au moins une fois toutes les cinq minutes.
  • Offrez-vous un grand rire du ventre qui dure au moins 30 secondes, une fois le matin et une fois après le déjeuner. Si vous pouvez trouver quelqu'un pour vous rejoindre, tant mieux ! Sinon, fermez votre porte pendant une pause et commencez à rire.

Égayez votre pièce

Cela peut aussi aider si nous prenons des mesures pour améliorer notre environnement. Quelques idées :

  • Apportez un bouquet de fleurs au travail. Arrêtez-vous pour les admirer et imprégnez-vous de leur parfum au moins une fois toutes les demi-heures. Si vous n'aimez pas les fleurs, apportez plutôt un objet qui offre un arôme agréable et prenez une bouffée chaque fois que vous vous sentez stressé.
  • Apportez au travail des photos de lieux ou de personnes qui vous procurent généralement une grande joie. Gardez-les sur votre bureau ou dans un endroit facilement visible. Concentrez votre attention sur eux au moins une fois toutes les 15 minutes et laissez vos émotions dériver dans les images.

Faites le point sur vos émotions

Et bien sûr, si nous voulons améliorer notre sentiment de bien-être, il est très utile de prêter attention à nos sentiments et de prendre des mesures pour les orienter de manière positive. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer :

  • Mettez une paire de lunettes roses. Faites en sorte de remarquer autant de choses positives que possible qui sont autrement faciles à manquer. Est-ce que ta chambre est propre? Qui l'a nettoyé ? Avez-vous exprimé votre appréciation ? Quels enfants sont venus préparés et à l'heure ? Combien de parents n'ont pas appelé pour se plaindre de quelque chose ?
  • Remarquez toutes les émotions négatives (par exemple, la colère, l'agacement, le stress, la déception, l'anxiété). If you feel any of these, take a moment to acknowledge them and then let them float away like clouds in the sky.
  • Share a feel-good story with each class.
  • If it feels as if nobody notices your contributions, silently say to yourself, “I work hard. I am in a tough situation. I get better results than I usually acknowledge and I deserve to take good care of myself.”

And since you do deserve to take good care of yourself, make sure you actually do that. Enjoy at least one relaxing meal. If you love to cook and have the time, make the meal from scratch. If not, go to a restaurant you enjoy. Savor every bite and sip let the food fill your mouth as you taste the flavor and feel the texture.

If you have any other favorite techniques for lifting your mood and fighting the winter blahs, please share them in the comments section.


Create a Self-Care Plan to Beat the Winter Blues

As the school year slows to a crawl through these dark, cold days of winter, it can be difficult to sustain the high energy required to accomplish the many daily tasks presented by our colleagues, our students, their parents, and the curriculum. Although it is wise to build daily practices in your life that give you a sense of wellness and fulfillment, it is especially important to do so when there may be little support to draw from others who, like you, may find themselves with fewer reserves.

This is a good time of year to apply practices designed to help you take good care of yourself. Below are some of my favorites. I encourage you to embrace at least one of these or something similar every day for the next two weeks and then recycle.

Just Move

We can often raise our spirits through simple physical actions. Try one or more of these:

  • Sit down during one or more of your breaks. Close your eyes, drop your head and shoulders, and take notice of your breathing for a few moments. When you inhale, fill yourself with renewal. Rid yourself of tension each time you exhale.
  • Whistle or hum a tune you like while you walk through the halls or the cafeteria, and from room to room.
  • Give yourself a hug at least twice every day. Wrap your arms around yourself and hug yourself as you would a friend in need of nurturing.
  • Change it up. Most of us stand in the same spot and/or move around in a predictable pattern every day without even noticing. Get off your spot today. Start each class in a different place, and move to a different spot at least once every five minutes.
  • Indulge in a loud belly laugh that lasts at least 30 seconds, once in the morning and once after lunch. If you can find someone to join you, great! If not, close your door during a break and start laughing.

Brighten Up Your Room

It can also help if we take action to improve our surroundings. A few ideas:

  • Bring a bouquet of flowers to work. Stop to admire them and take in their fragrance at least once every half hour. If you don’t like flowers, bring in an object that offers a pleasant aroma instead, and take a whiff whenever you feel stressed.
  • Bring to work some pictures of places or people that usually give you great joy. Keep them on your desk or in an easily visible location. Focus your attention on them at least once every 15 minutes and allow your emotions to drift into the pictures.

Take Stock of Your Emotions

And of course, if we want to improve our sense of well-being, it’s very helpful to pay attention to our feelings and to take steps to direct them in positive ways. Here are a couple of ideas to get you started:

  • Put on a pair of rose-colored glasses. Make a point of noticing as many positive things as you can that are otherwise easy to miss. Is your room clean? Who cleaned it? Have you expressed appreciation? Which kids came prepared and on time? How many parents haven’t called to complain about something?
  • Notice any and all negative emotions (e.g., anger, annoyance, stress, disappointment, anxiety). If you feel any of these, take a moment to acknowledge them and then let them float away like clouds in the sky.
  • Share a feel-good story with each class.
  • If it feels as if nobody notices your contributions, silently say to yourself, “I work hard. I am in a tough situation. I get better results than I usually acknowledge and I deserve to take good care of myself.”

And since you do deserve to take good care of yourself, make sure you actually do that. Enjoy at least one relaxing meal. If you love to cook and have the time, make the meal from scratch. If not, go to a restaurant you enjoy. Savor every bite and sip let the food fill your mouth as you taste the flavor and feel the texture.

If you have any other favorite techniques for lifting your mood and fighting the winter blahs, please share them in the comments section.


Create a Self-Care Plan to Beat the Winter Blues

As the school year slows to a crawl through these dark, cold days of winter, it can be difficult to sustain the high energy required to accomplish the many daily tasks presented by our colleagues, our students, their parents, and the curriculum. Although it is wise to build daily practices in your life that give you a sense of wellness and fulfillment, it is especially important to do so when there may be little support to draw from others who, like you, may find themselves with fewer reserves.

This is a good time of year to apply practices designed to help you take good care of yourself. Below are some of my favorites. I encourage you to embrace at least one of these or something similar every day for the next two weeks and then recycle.

Just Move

We can often raise our spirits through simple physical actions. Try one or more of these:

  • Sit down during one or more of your breaks. Close your eyes, drop your head and shoulders, and take notice of your breathing for a few moments. When you inhale, fill yourself with renewal. Rid yourself of tension each time you exhale.
  • Whistle or hum a tune you like while you walk through the halls or the cafeteria, and from room to room.
  • Give yourself a hug at least twice every day. Wrap your arms around yourself and hug yourself as you would a friend in need of nurturing.
  • Change it up. Most of us stand in the same spot and/or move around in a predictable pattern every day without even noticing. Get off your spot today. Start each class in a different place, and move to a different spot at least once every five minutes.
  • Indulge in a loud belly laugh that lasts at least 30 seconds, once in the morning and once after lunch. If you can find someone to join you, great! If not, close your door during a break and start laughing.

Brighten Up Your Room

It can also help if we take action to improve our surroundings. A few ideas:

  • Bring a bouquet of flowers to work. Stop to admire them and take in their fragrance at least once every half hour. If you don’t like flowers, bring in an object that offers a pleasant aroma instead, and take a whiff whenever you feel stressed.
  • Bring to work some pictures of places or people that usually give you great joy. Keep them on your desk or in an easily visible location. Focus your attention on them at least once every 15 minutes and allow your emotions to drift into the pictures.

Take Stock of Your Emotions

And of course, if we want to improve our sense of well-being, it’s very helpful to pay attention to our feelings and to take steps to direct them in positive ways. Here are a couple of ideas to get you started:

  • Put on a pair of rose-colored glasses. Make a point of noticing as many positive things as you can that are otherwise easy to miss. Is your room clean? Who cleaned it? Have you expressed appreciation? Which kids came prepared and on time? How many parents haven’t called to complain about something?
  • Notice any and all negative emotions (e.g., anger, annoyance, stress, disappointment, anxiety). If you feel any of these, take a moment to acknowledge them and then let them float away like clouds in the sky.
  • Share a feel-good story with each class.
  • If it feels as if nobody notices your contributions, silently say to yourself, “I work hard. I am in a tough situation. I get better results than I usually acknowledge and I deserve to take good care of myself.”

And since you do deserve to take good care of yourself, make sure you actually do that. Enjoy at least one relaxing meal. If you love to cook and have the time, make the meal from scratch. If not, go to a restaurant you enjoy. Savor every bite and sip let the food fill your mouth as you taste the flavor and feel the texture.

If you have any other favorite techniques for lifting your mood and fighting the winter blahs, please share them in the comments section.


Create a Self-Care Plan to Beat the Winter Blues

As the school year slows to a crawl through these dark, cold days of winter, it can be difficult to sustain the high energy required to accomplish the many daily tasks presented by our colleagues, our students, their parents, and the curriculum. Although it is wise to build daily practices in your life that give you a sense of wellness and fulfillment, it is especially important to do so when there may be little support to draw from others who, like you, may find themselves with fewer reserves.

This is a good time of year to apply practices designed to help you take good care of yourself. Below are some of my favorites. I encourage you to embrace at least one of these or something similar every day for the next two weeks and then recycle.

Just Move

We can often raise our spirits through simple physical actions. Try one or more of these:

  • Sit down during one or more of your breaks. Close your eyes, drop your head and shoulders, and take notice of your breathing for a few moments. When you inhale, fill yourself with renewal. Rid yourself of tension each time you exhale.
  • Whistle or hum a tune you like while you walk through the halls or the cafeteria, and from room to room.
  • Give yourself a hug at least twice every day. Wrap your arms around yourself and hug yourself as you would a friend in need of nurturing.
  • Change it up. Most of us stand in the same spot and/or move around in a predictable pattern every day without even noticing. Get off your spot today. Start each class in a different place, and move to a different spot at least once every five minutes.
  • Indulge in a loud belly laugh that lasts at least 30 seconds, once in the morning and once after lunch. If you can find someone to join you, great! If not, close your door during a break and start laughing.

Brighten Up Your Room

It can also help if we take action to improve our surroundings. A few ideas:

  • Bring a bouquet of flowers to work. Stop to admire them and take in their fragrance at least once every half hour. If you don’t like flowers, bring in an object that offers a pleasant aroma instead, and take a whiff whenever you feel stressed.
  • Bring to work some pictures of places or people that usually give you great joy. Keep them on your desk or in an easily visible location. Focus your attention on them at least once every 15 minutes and allow your emotions to drift into the pictures.

Take Stock of Your Emotions

And of course, if we want to improve our sense of well-being, it’s very helpful to pay attention to our feelings and to take steps to direct them in positive ways. Here are a couple of ideas to get you started:

  • Put on a pair of rose-colored glasses. Make a point of noticing as many positive things as you can that are otherwise easy to miss. Is your room clean? Who cleaned it? Have you expressed appreciation? Which kids came prepared and on time? How many parents haven’t called to complain about something?
  • Notice any and all negative emotions (e.g., anger, annoyance, stress, disappointment, anxiety). If you feel any of these, take a moment to acknowledge them and then let them float away like clouds in the sky.
  • Share a feel-good story with each class.
  • If it feels as if nobody notices your contributions, silently say to yourself, “I work hard. I am in a tough situation. I get better results than I usually acknowledge and I deserve to take good care of myself.”

And since you do deserve to take good care of yourself, make sure you actually do that. Enjoy at least one relaxing meal. If you love to cook and have the time, make the meal from scratch. If not, go to a restaurant you enjoy. Savor every bite and sip let the food fill your mouth as you taste the flavor and feel the texture.

If you have any other favorite techniques for lifting your mood and fighting the winter blahs, please share them in the comments section.


Voir la vidéo: Relaxing Jazz Blues Music. Slow Blues. Blues Ballads. Top Blues Music Of All Time (Août 2022).